novembre 2017

L’ENFER ME MENT

Il existe, aux portes de nos villes, là où jadis on parquait les lépreux, une zone d’ombre, une zone qui inspire honte, crainte, rejet, un terrain vague non loin de nos habitations, tel un gros pansement qui nous colle au doigt et dont nous aimerions bien nous passer : la prison. (suite…)